Fabrication d'un parfum.

"Le talent n’est presque rien et l’expérience est tout, que l’on acquiert à force de modestie et de travail."  -"Le parfum- Histoire d'un meurtrier" (Patrick Suskind)

 

 

Il y a deux façons de fabriquer un parfum:

  • la distillation
  •  l'extraction       

I.LA DISTILLATION.

La distillation consiste à extraire le parfum par vapeur d'eau dans un alambic. Les végétaux sont chauffés et mis sous pression, pour que la vapeur entraîne l'odeur du produit. Lorsque la vapeur traverse le serpentin et refroidit la vapeur se condense et on obtient de l'huile essentielle.

II.L'EXTRACTION.

L'extraction consiste à faire infuser les matières végétales dans un mélange de solvant et d'eau à 60°C. De nos jours on utilise des solvants volatils (éthanol, dioxyde de carbone...) pour faire infuser les végétaux tandis qu'à l'époque on utilisait de l'huile. Une fois que l'évaporation s'est produite on obtient une sorte de cire que l'on appelle «  la concrète ». Ensuite on mélange « la concrète » à de l'alcool, avant de la chauffer et de la refroidir. Grâce à ce procédé la partie huileuse de « la concrète » est éliminée et on obtient de « l'absolue ». On choisit le solvant en fonction du type de plante. Si la plante est peu odorante on choisit le CO2 comme solvant. A la fin de l'évaporation il ne reste plus aucune trace de solvant. De plus il faut savoir que les huiles essentielles constituent en grande partie des « notes de têtes » tandis que « l'absolue » quand a elle est utilisée en « note de fond ».        

 

 

                                                                                              LES MATIERES PREMIERES.

 Il faut savoir que, peu importe la technique utilisée, que ce soit la distillation ou l'extraction, les parfums sont fabriqués grâce à des matières premières végétales et/ou animales et/ou synthétiques. 

         1. Les matières premières végétales.

         Dans cette catégorie on trouve :

  • les fleurs : en particulier la rose et le jasmin considérés comme nobles mais aussi l'iris, la violette, le mimosa, les narcisses, la lavande...

         -Un fabricant de parfum choisit les fleurs qu'il va utiliser en fonction de la mode de l'époque. 
         -Cependant les fleurs étant très chères, les fabricants utilisent souvent les essences de celles-ci, qu'ils reconstituent grâce à des mélanges de molécules                 aromatiques synthétiques pour diminuer considérablement le coût de fabrication.

  • les fruits : en parfumerie on utilise essentiellement des agrumes qui sont regroupés dans une famille olfactive appelée « hespéridés ». Ensuite on retrouve le plus souvent les autres fruits sous forme de produits de synthèse, plus particulièrement la vanille que l'on retrouve fréquemment.
  • les autres matières végétales telles que les herbes, les arbres et les mousses, sont également présentes dans la composition de certains parfums.

 

        2.Les matières premières animales.

On compte six matières premières animales qui rentrent dans la confection d'un parfum. Celles-ci sont le plus souvent présentes sous formes de molécules de synthèses car des questions règlementaires ou d'éthiques freinent ou empêchent leur emploi sous la forme naturelle.

Les matières premières animales ont pour rôle principal de fixer les odeurs.

  • le musc : il s'agit d'une sécrétion produite par un cervidé appelé chevrotin porte-musc.
  • le castoréum : il s'agit d'une excrétion sébacée du castor.
  • la civette : il s'agit d'une sécrétion de l'animal du même nom.
  • l'ambre gris : c'est un calcul intestinal issu du cachalot,
  • la cire d'abeille : sécrétion produite par les abeilles dans la ruche.
  • L'hyraceum : produite par un petit mammifère d'Afrique du sud appelé Daman du Cap.  Il s'agit donc d'une urine très riche en phéromones.
  •  

      3.Les matières premières synthétiques.

 Afin de réaliser la synthèse d'une substance, il faut d'abord chercher les molécules de l'odeur à reproduire. Pour cela les chimistes utilisent une technique d'analyse sophistiquée appelée head space. Une fois qu'ils ont identifiés et isolés les molécules , ils peuvent les reproduire, pour cela 2 techniques s'offrent à eux: l'hémisynthèse et la syntèse.

L'hémisynthèse est une technique qui consiste à réaliser une synthèse à partir d'une molécule naturelle, tirée d'une essence végétale qui est déjà très proche de celle qu'ils recherchent et qui subira donc que très peu de modifications. La molécule sera donc strictement identique à celle désirée. La molécule est donc 300 fois moins chère.

La synthèse totale est une technique qui recrée un corps à partir d'une matière fossile issue de la pétrochimie. Cette technique nécessite souvent plusieurs réactions chimiques, donc plus il y a d'étapes plus le coût de fabrication est élevé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×