Parfum et société.

Notre corps s'imprègne de toutes les odeurs qui l'entoure. Prenons un sujet X (appelons le Mr Nobody).

8h00. Mr Nobody se lève, va prendre son petit déjeuner (café, tartines à la confiture d'abricots). Mr Nobody va ensuite se laver. Son corps s'impreigne du parfum de son savon ( pèche,abricot). Il se brosse ensuite les dents avec du dentifrice à la menthe, s'asperge de déodorant et se parfume. Mr Nobody ne sent donc pas seulement le parfum mais le savon, le déodorant et le parfum. Mr Nobody vue dans un endroit tres ahéré. Sa maison est située en campagne et Mr Nobody passe tous les jours par une longue allée bordée de cyprés et de rosiers. Sa voiture sent bon le propre. Mr Nobody travaille dans les bureaux (ce qui sous entend que tout est propre et sens bon le papier, l'encre, le cuir et la moquette). 

Prenons maintenant un sujet Y (appelons le Mr Someone)

8h00. Mr Someone se lève, va prendre son petit déjeuner (céréalles). Il se brosse les dents, s'habille du même T-shirt et du même pantalon qu'il y a deux jours s'asperge de déodorant et , s'étant lavé il y a deux jours, sort de son deux pièces en trainant derrière lui une odeur de transpiration méllée à celle du déodorant. Mr Someone cherche du travaille. Il hère dans les rues des quartiers nets et pas nets et ne trouve rien de la matinée. A midi, Mr Someone mange au Fast-Food du coin. Il sort une cigarette, la dixième de la journée, et finit par rentré chez lui, persuader d'avoir raté sa vie.

 

Tournons nous à present vers notre dernier sujet Z (appelons le Mme Anyone)

7h30. Mme Anyone se lève et se fait couler un bain aux selfs parfums "coco sunshine". Apres avoir pris son petit déjeuné, s'être habillée, parfumée et maquillée,et avoir accompagné Daisy et Peter à l'école, Mme Anyone va faire les courses. En rentrant Mme Anyone décide d'inviter des amies à prendre le thé. Elle passe son apres midi à discuter et à plaisanter puis va chercher les enfants et prépare le repas (du poulet à la sauce coco et du riz suivi d'une île flotante maison). Le soir, lorsque Mr Anyone rentre du travail (il est banquier d'affaire), il décide d'aller fumer dehor histoire de pouvoir ruminer tranquilement le fait que sa femme dilapide sa fortune en cosmétique et autres broutilles.... Mme Anyone s'empresse de fermer les volets pour que la fumée ne rentre pas et que les enfants ne soient pas tentés par ce désastreux fléau qu'est la cigarette (notons que Mr Anyone fume en fait le cigare).

 

Ces 3 sujets vivent dans des conditions différentes, incluant l'hygiène de vie, le travail exercé, les lieux où l'on vit etc... 

Les odeurs sont présentes partout et régissent notre vie. Une personne qui "sent bon" nous attirera toujours plus q'une personne "qui sent moins bon" (voir pas bon du tout).

On peut ainsi dire que le parfum est régit par la société.

Ce terme remonte à l'industrialisation:

Lorsque la société française se divise en classes sociales, il n'y en à que quatre capables d'utiliser du parfum:

La haute bourgeoisie,

La grande bourgeoisie,

La moyenne bourgeoisie

et la petite bourgeoisie.

 

Chacune, selon ses moyens se tachera de sentir "bon".

Les plus riches payeront pour se faire fabriquer un parfum originale, qui leur correspond parfaitement, par un parfumeur de renom. Les moins riches achèteront des parfums à la mode. La moyenne bourgeoisie usera d' "eau de parfum" ou de parfum bas de gamme. Quant à la petite bourgeoisie, elle utilisera des senteurs.

Depuis toujours, notre odeur et notre condition sociale sont intimement liées. Si notre classe sociale nous empeche d'acheter tel ou tel parfum, notre odeur donne un aperçu de notre quotidien, (une personne ayant une mauvaise hygiène de vie ne sentira pas "bon" (notons que les riches peuvent avoir une mauvaise hygiène de vie, ils utiliseront juste un meilleur parfum et un meilleur déodorant)).

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×